TAOÏSME ( Philosophie et Religion - Forum )

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Le néant existe-t-il ?

Oui
 
Non
 
 
 
Voir les résultats
avatar
Admin
Messages : 54
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 15
Localisation : Le Havre (FR)

~ ~ ~
Ce membre est: Proche du Zhuangzi
Voir le profil de l'utilisateurhttp://taoisme.forumactif.com

Le néant existe-t-il ?

le Lun 28 Aoû - 21:41

Question qui, je le pense, peut être intéressante à tout intrigué du Tao  Yin & Yang ...
N'hésitez pas à argumenter votre propos dans les commentaires si vous le jugez nécessaire.
Pour ceux qui trouve ma question vague Embarassed (j'y suis habitué) Lol , voilà une reformulation de celle-ci : "est-ce que ce qui n'est pas est ?".  Wink

_________________
"Le vent roule sur la mer, on rit. Le feu glisse dans l'air, on vit.
Le flot des mutations coule, on passe pour trépasser. La voie est suivie et je m'en saoule, on rêve de la vérité."


- VIVRE IVRE, CAR IVRE DE VIVRE -
Messages : 2
Date d'inscription : 07/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le néant existe-t-il ?

Hier à 11:12
• Me concernant, cette problématique est une aberration métaphysique si elle est comprise comme absolue: la négation de l'être me parait philosophiquement impossible. On pourra me répondre que je suis un idéaliste et que mes convictions ne retiennent que moi et c'est certainement vrai. Mais c'est aussi mon empirisme qui parle: comment faire l'expérience d'un état qui par définition est imperceptible ? Dès lors, il ne reste qu'un concept en suspension dont les contours se dessinent d'ailleurs à mesure qu'on le formalise: le simple fait de l'inspecter ou de l'ignorer l'amène déjà dans l'étant et à la limite il détient alors une utilité plus fonctionnelle qu'essentielle: définir ses contours, tout illusoires qu'ils soient, permet paradoxalement de définir cet étant.

• Si maintenant cette problématique est comprise comme relative et qu'au final elle décrit subjectivement une réalité autre que celle que nous connaissons, réalité alors perçue comme une absence, un vide, une obscurité, un rien, alors dans ce cas elle existe bien sûr, puisque chacun verra ses propres peurs où il peut et doit les voir et d'une manière générale dans le changement, le chaos, une fertilité retournant l'ordre ou un lien invisible entre les êtres. Néanmoins, c'est la perception d'une substance instable que l'on perçoit: à celui qui sait se concentrer sur l'essence, pour lui l'obscurité est toujours lumineuse.

↳ En définitive, si un néant devait exister, à la limite il correspondrait plutôt à la vacuité de notre monde plutôt que dans une projection métaphysique hypothétique. Il peut avoir une réalité psychologique, mais d'un point de vu théologique ou métaphysique, il n'a rien pour le soutenir. Pour ma part, je répond donc non au sondage.


P.S: Voici un article qui pourrait alimenter nos réflexions → Oscar philippe, Le néant est-il une illusion ? in. Mémoires de l'Académie nationale de Metz (1957-59).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum