TAOÏSME ( Philosophie et Religion - Forum )

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 25/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Le non-être

le Jeu 28 Sep - 20:36
Bonjour,

Pour atteindre l'état de non-être Tchouang-tseu a exposé deux méthodes d'approche : chih (ou la connaissance intuitive) et t'ien, la quiétude.

Le chih est la prise de conscience intuitive, par un individu, de son être le plus profond. C'est la clef de la contemplation du Tao, qui donne accès à tous les secrets du non-être. En d'autres termes, la connaissance intuitive est pure conscience de soi par appréhension immédiate, directe, et non par des méthodes rationnelles ou déductives. Dans le domaine de la connaissance intuitive, il n'y a pas séparation entre le connaisseur et le connu ; sujet et objets s'identifient l'un l'autre, comme Tchouang-tseu et le papillon de son rêve.

"Le sens du Tao - Le Mail page 78

=> On encense en permanence la raison que l'on monte au pinacle, alors qu'il y a mieux que la raison c'est la non raison. Car qui a-t-il de plus contraire au Tao que ce qui se met en travers du mouvement comme le ferait un barrage.

La meilleure façon de vivre l'existence Wink c'est de ne pas être. Ne pas être ce qui veut ceci ou cela, ce qui se positionne par rapport à ceci ou cela, qui se définit par rapport à ceci ou cela, qui analyse depuis un état changeant selon des circonstances changeantes.

Ce mode de pensée est un héritage de la sociabilité, de la fameuse évolution de la civilisation humaine. Elle facilite certes l'existence matérielle mais éloigne de la conscience intuitive, de la nature calme où palpite, immuable, le coeur du Tao.

Merci


_________________
"La presque totalité des hommes s'imagine que, être jugé apte à quelque chose,est un bien.
En réalité, c'est être jugé inapte à tout, qui est un avantage."
avatar
Admin
Messages : 54
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 15
Localisation : Le Havre (FR)

~ ~ ~
Ce membre est: Proche du Zhuangzi
Voir le profil de l'utilisateurhttp://taoisme.forumactif.com

Re: Le non-être

le Ven 29 Sep - 7:13
Merci à toi Mazalée Smile

_________________
"Le vent roule sur la mer, on rit. Le feu glisse dans l'air, on vit.
Le flot des mutations coule, on passe pour trépasser. La voie est suivie et je m'en saoule, on rêve de la vérité."


- VIVRE IVRE, CAR IVRE DE VIVRE -
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 25/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le non-être

le Ven 29 Sep - 22:26
L'être qui en principe est soi, s'il prétend être, va vers les problèmes et sans nul doute vers la souffrance. Car il charrie forcément ce qui fait qu'il est le résultat d'une certaine somme de vécu, par rapport à quoi il se définit pour être. Sinon jamais il ne revendiquerait son droit à être.

Le droit parlons en justement. Quel hors sujet par rapport dans l'ordre du Tao ! Quel est le droit de celui qui justement s'abandonne au rythme des choses et ne lui oppose rien, surtout pas un droit ? Une revendication à prétendre, si loin des principes, est lettre morte... pourtant on ne parle que de ça. Bien sûr les droits de l'homme, des minorités ect... C'est pratique ; mais à son niveau, car il faut toujours revenir à son niveau, est-ce le droit par rapport à ce que l'on est ? Mais puisqu'il s'agit de ne pas être...

Ce n'était que de simples réflexions jetées sur le papier. Pour essayer de vaincre la tristesse du moment.

_________________
"La presque totalité des hommes s'imagine que, être jugé apte à quelque chose,est un bien.
En réalité, c'est être jugé inapte à tout, qui est un avantage."
avatar
Admin
Messages : 54
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 15
Localisation : Le Havre (FR)

~ ~ ~
Ce membre est: Proche du Zhuangzi
Voir le profil de l'utilisateurhttp://taoisme.forumactif.com

Re: Le non-être

le Sam 30 Sep - 14:36
Si il y a quelconque tristesse nous sommes aussi là pour t'aider, alors si tu souhaites, n'hésite pas. Merci encore Like a Star @ heaven .

_________________
"Le vent roule sur la mer, on rit. Le feu glisse dans l'air, on vit.
Le flot des mutations coule, on passe pour trépasser. La voie est suivie et je m'en saoule, on rêve de la vérité."


- VIVRE IVRE, CAR IVRE DE VIVRE -
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 25/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le non-être

le Dim 15 Oct - 19:56
Merci Asander, comment vas-tu ?

Je planche actuellement sur cette notion chère à Tchouang Tseu, le non-être (je ne sais s'il a un nom en chinois) et lui trouve des qualités inestimables. L'approcher permet : de voir mieux les choses que l'on regarde, de les mieux ressentir,  de comprendre que l'action se pose par étape et de sentir, enfin, la relativité se matérialiser (devenir extérieure à soi-même, en fait générale).

Pour moi, il me semble, du non-être découle le non-agir, le non vouloir et tout le reste.

Mais il est possible que quelqu'un vienne demander "tout cela n'est-il pas négatif? "

=> Au contraire, le "non" ne vient pas pour négation mais pour objectivité.

Ex : Le progrès technique, s'il semble un bienfait pour l'humanité agit à long terme pour l'éloigner plus encore de son origine.  Au point qu'elle (l'humanité) se croira peut-être un jour, à bout de souffle, parvenue à se croire autorisée à vouloir être autre chose qu'un être destiné à la mort.

Les anciens taoïstes se vantaient de prétendre à l'immortalité, les savants de la génétique et de l'homme augmenté le prétendent aussi. Les premiers par le non être, les seconds par un excès d'être.

Perso. je trouve les seconds infiniment plus négatifs que les premiers.

Cool


Dernière édition par Mazalée le Jeu 19 Oct - 8:05, édité 1 fois (Raison : révision de sens)

_________________
"La presque totalité des hommes s'imagine que, être jugé apte à quelque chose,est un bien.
En réalité, c'est être jugé inapte à tout, qui est un avantage."
avatar
Admin
Messages : 54
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 15
Localisation : Le Havre (FR)

~ ~ ~
Ce membre est: Proche du Zhuangzi
Voir le profil de l'utilisateurhttp://taoisme.forumactif.com

Re: Le non-être

le Mer 18 Oct - 13:48
Je vais comme la barque allant vers la source... simplement, me laissant emporter : j'aime cela  Wink .

Hier, je regardais "mes" mains et me suis demandé en quoi elles étaient limités... pourquoi disait on qu'elles n'étaient pas "ma" tête : et voilà que j'en suis arrivé à voir l'unité de "mon" corps (Pourquoi ? parce que je l'ai voulu. Pourquoi ? parce que j'étais inspiré.).
Puis, me reposant, j'ai regretté que mon corps ne soit pas uni à l'espace, aux fleurs et aux feuilles... j'ai donc fait changer ma conception qui me dit qu'il y a une limite à l'extrémité d'un poil de "mon" corps, ai remarqué que sans un contemplateur l'étoile ne pourrait être contempler et sans l'étoile le contemplateur ne pourrait contempler.
Ainsi, j'ai synthétisé : tout interagit, les limites d'une chose sont illimités car liés à leurs différences me suis-je dis.

Il faut croire que j'aime être une barque Wink  ... Salut2

_________________
"Le vent roule sur la mer, on rit. Le feu glisse dans l'air, on vit.
Le flot des mutations coule, on passe pour trépasser. La voie est suivie et je m'en saoule, on rêve de la vérité."


- VIVRE IVRE, CAR IVRE DE VIVRE -
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum